Détails assurance habitation Crédit Mutuel

Vous êtes ici : Habitat Land > Classement assurance habitation > Assurance habitation Crédit Mutuel

Assurance habitation pas cher Crédit Mutuel

Présentation du Crédit Mutuel

Au départ simple établissement bancaire, le Crédit Mutuel a rapidement étoffé son offre de services afin de répondre aux attentes de ses clients. En effet, depuis 1970, le groupe Crédit Mutuel propose des assurances IARD (Incendies, Accidents et Risques Divers) et est donc devenu un « bancassureur ».

Il est aujourd’hui possible de souscrire une assurance habitation Crédit Mutuel, ainsi qu’une assurance auto, une complémentaire santé, une assurance scolaire ou encore une protection juridique.

Plus qu’une banque, le Crédit Mutuel se positionne comme une organisation de proximité, à l’écoute de ses clients. Chacun d’entre eux peut d’ailleurs devenir sociétaire, et ainsi prendre part aux décisions lors de l’assemblée générale annuelle. En 2020, le groupe Crédit Mutuel comptait 7,9 millions de clients sociétaires.

Formules assurance habitation Crédit Mutuel

Le Crédit Mutuel Assurances ne propose qu’une seule formule pour son assurance habitation, mais il est cependant possible pour les jeunes de bénéficier d’une assurance adaptée ainsi que d’un tarif préférentiel.

  • ASSURANCE HABITATION PROPRIÉTAIRES ET LOCATAIRES
  • ASSURANCE HABITATION JEUNES 18 – 27 ANS

Le Crédit Mutuel propose également un service de télésurveillance, Homiris, qui permet à ses assurés de bénéficier d’une réduction sur leur prime d’assurance habitation.

Assureur et Assistance Crédit Mutuel

  • Contrat assuré par : Crédit Mutuelle IARD
  • Service Assistance : Suravenir Assistance

Assurance habitation Crédit Mutuel : Comparatif formule la moins chère

Voici les garanties comprises de base dans l’assurance habitation Crédit Mutuel. Les garanties optionnelles permettent d’étendre la couverture de son contrat et ainsi protéger son logement en fonction de ses besoins réels.

Garantie Assurance habitation Crédit Mutuel
Responsabilité civile vie privée
  • Plafond dommages corporels : 10 000 000 €
  • Plafond dommages matériels et immatériels consécutifs : 3 000 000 €
  • Plafond recours des locataires, voisins et tiers : 5 000 000 €
Défense pénale et Recours ✅ Inclus, plafond : 15 000 €
Dégâts des eaux ✅ Inclus
Incendies et explosions ✅ Inclus
Attentats et actes de terrorisme ✅ Inclus
Catastrophes naturelles et technologiques ✅ Inclus
Évènements climatiques ✅ Inclus
Bris de glace immobilier ✅ Inclus
Vol, vandalisme et dommages d’effraction ✅ Inclus
Accidents d’ordre électrique ✅ Inclus
Préjudice accessoires ✅ Inclus
Assistance au domicile en cas de problèmes quotidiens, accident au domicile et logement inhabitable ✅ Inclus
Rééquipement à neuf En option
Extension de garantie 5 ans En option
Tous risques mobilier / immobilier En option
Dépannage plomberie et installations électriques En option
Garantie scolaire et extrascolaire En option
Protection juridique jusqu’à 30 000 € En option
Responsabilité civile spécifique (assistante maternelle, équidés, chiens de 2e catégorie) En option

Devis Crédit Mutuel

Pour souscrire une assurance habitation Crédit Mutuel, il vous suffit de faire une demande de devis et ainsi obtenir votre tarif personnalisé. Votre demande peut se faire :

  • En ligne ;
  • Depuis votre espace personnel, si vous êtes déjà client du Crédit Mutuel ;
  • Par téléphone, au 09 69 39 19 91 ;
  • Auprès d’un conseiller, dans l’agence Crédit Mutuel de votre ville.

LES AVIS

  • Avis de OreRbl le 24 mai

    A fuir ABSOLUMENT

    Nous sommes assurés depuis le printemps 2019 chez Constatel – Assurances du Crédit Mutuel (ACM), cette assurance nous ayant été recommandée par le Crédit Mutuel Enseignant de Besançon(CME25) chez qui nous avons contracté un prêt pour notre appartement à la même date.

    *Nous avons subi un dégât des eaux le 8 août 2021, le chauffe-eau du voisin du dessus ayant explosé et coulé sans discontinuer pendant plus de 24h en son absence (et notre absence). Lors de notre arrivée, le compteur électrique avait disjoncté car il avait était inondé. Nous nous sommes donc arrangés pour dormir chez des amis pendant 2 jours, sans rien demandé aux ACM en terme de relogement suite à un sinistre.
    *Nous avons fait venir un expert qui s’est déplacé fin août 2021 et qui durant toute son intervention, a essayé de minimiser les dégâts et a même fait preuve de malhonnêteté. Par exemple, en lui montrant un plafond touché par le dégât des eaux où l’ensemble des vis et des bandes du BA 13 étaient ressortie s( ce nous nous n’avions pas avant), il nous a clairement dit que c’était parce que le plafond avait était mal posé et qu’il ne s’agissait pas de la conséquence du dégât des eaux. Nous lui avons dit que visuellement, il n’y avait rien avant le dégât des eaux, mais il a insisté. Lorsque nous avons fait venir par la suite 3 entreprises du secteur pour évaluer le coût des travaux ( + les 2 entreprises mandatées par l’assurance) , nous avons bien eu confirmation que cela était dû au dégât des eaux. Nous avons toutefois signé ce rapport d’expertise, n’ayant pas de devis de comparaison le jour J et ne connaissant pas les conséquences d’une telle signature.
    *26 septembre 2021 : entretien téléphonique avec les ACM pour expliquer notre désaccord vis-à-vis du chiffrage de l’expert. La conseillère me dit alors qu’il est possible de faire des devis Ppar des artisans locaux et de les envoyer et qu’un arrangement à l’amiable pourra être trouvé.
    *De septembre au 26 octobre 2021, nous avons donc fait appels à 3 entreprises pour nous proposer un devis pour la réalisation de l’ensemble des travaux et avons en parallèle demandé aux ACM de nous envoyer le devis détaillé de l’expert que nous n’avions pas réceptionné et qui nous a été transmis le 27 septembre 2021. Ce devis , tenant compte de 20% de vétusté sur travaux ( nos travaux de l’ensemble de l’appartement remontant à 2 ans !) affichait un coût total de 5288€ TTC, avec aussi des dommages mobiliers. A titre informatif, le coût au m2 retenu pour la réfection des murs et plafond,( plus gros poste – A faire sur 130 m² environ et comprenant la préparation des murs/plafonds abîmés de types fissures, décollement , etc.) est de 21 €/m² TTC, soit avec une décôté de 20%, un coût retenu de 16,8€/m² ! Le coût moyen trouvé sur internet et après avoir contacté divers artisans se situe lui plutôt entre 25 et 40 €HT/m² !
    Nous arrivons à obtenir 2 devis, qui sont aux alentours de 7900-8300€ soit un différentiel de l’ordre de 2600-2900€.
    *Ces devis sont envoyés le 26 octobre 2021 aux ACM
    *Une relance est faite le 5 novembre 2021, puis fin novembre pour savoir où en est le dossier et savoir si les devis sont complets pour que les ACM puissent se prononcer
    * Refus des 2 devis stipulé par courrier le 1 er décembre 2021, soit plus d’1 mois après l’envoi.
    Cause : un devis non détaillé (nous apprendrons après qu’un devis du même artisan a été accepté chez notre voisin du dessus à l’origine du dégât des eaux et aussi assurée aux ACM !) et l’autre jugé non recevable par l’expert.
    *Décembre 2021 : Nous avons contacté le CME25, pour savoir quelle solution pouvait être trouvée et pur lui expliquer que depuis août 2021, d’autres dégâts sont apparus inhérents suite aux dégât des eaux sur les plafonds de notre cuisine – salle à manger – couloir et placard d’entrée (trace de moisissures – et autres). Notre conseillère, nous a conseillé de faire faire un devis par l’entreprise partenaire, en stipulant qu’il s’agissait d’un devis consultatif et que nous pourrions choisir par la suite notre entreprise.
    *17 janvier 2022 : Nous avons enfin eu les coordonnées de la société de courtage en travaux Domus, qui nous a envoyé fin janvier les coordonnées de l’entreprise partenaire.
    *L’entreprise partenaire sélectionnée par Domus s’est déplacée pour le devis le 4 mars 2022, n’ayant des disponibilités pour ce type de devis via assurance que 2 demies journées par semaine !Elle nous assure qu’elle enverra le devis dans la semaine qui suit
    *Fin mars 2022 et mi-avril 2022 : relance des ACM pour savoir où en est le devis. Pas de nouvelle
    *Le 21 avril 2022, soit 1,5 mois après la venue de l’entreprise partenaire, nous recevons un simple sms du courtier stipulant qu’une nouvelle entreprise viendrait établir un nouveau devis, sans aucune autre explication :
    Ce même vendredi nous avons eu au téléphone le Crédit Mutuel de Besançon- Monsieur Mouret - pour leur faire part de notre mécontentement .Il a avant tout pointé la malhonnêteté des artisans marseillais ( 29€/m² pour la peinture sur support abîmé sol ou plafond étant selon lui hors prix du marché !), et d’une certaine façon la nôtre aussi et n’a pas daigné nous rappeler comme convenu pour voir comment le CME pouvait faire avancer le dossier ! Comme de bons petits soldats, nous contactons donc dans la foulée le nouvel artisan que Domus nous a attribué.
    *Le second artisan est venu le 27 avril 2022 : Il nous a annoncé qu’il ne venait pas pour un devis informatif, mais que s’il était retenu alors c’était lui qui ferait les travaux (nous ne pouvons donc pas choisir nos propres artisans) et que nous n’aurions pas accès au devis , contrairement à ce qui avait été annoncé lors de nos échanges en décembre/janvier 2022 avec le CME25 !De plus, il nous fait comprendre que vu l’estimation de l’expert, il ne pouvait pas faire rentrer dans le devis la réfaction du parquet, car le devis ne serait alors pas accepté par l’expert…. donc nous avons un parquet abîmé, chiffré par l’expert, mais on nous conseille fortement de pas le refaire car il se peut que l’assurance refuse le devis !Nous n’avons donc aucune liberté de choisir notre entreprise et de savoir ce qui est inclus dans le devis !
    *Le 9 mai 2022 : nous formulons un mail au directeur du CME25- Monsieur Robert - pour lui expliquer la situation et dire que nous n’avons aucune nouvelle des ACM ni de Domus. Il nous appelle, nous savons enfin que le premier devis de l’expert mandaté par Domus n’a pas été accepté par l’expert ( certainement car trop élevé !) et renvoi un mail le 10 mai 2022 aux ACM pour demander que le second devis nous soit transmis. Il nous détaille ce second devis et est étonné par exemple que le ponçage/vitrification du parquet ne soit pas compatibilisé.
    Nous recevons dans la foulée le devis détaillé qui est – comme par hasard- dans les clous niveau budget par rapport au montant du devis de l’expert ( 5089€ TTC pour ce nouveau devis) et constatons que plusieurs dégâts mentionnés dans le devis de l’expert n’ont pas été pris en considération dans ce nouveau devis et qu’il y a des erreurs de mesure ( par exemple, le plafond de nos WC se trouve à 1,6 au lieu de 2m , et oui , nous ne nous baissons pas tous les jours pour aller aux toilettes !). Nous annotons ce nouveau devis pour voir les manques par rapport au rapport de l’expert : nous tombons sur un différentiel de 1900 € environ, ce qui nous rapproche fortement des premiers devis établis auprès des artisans « escrocs » que nous avions contacté en septembre/octobre 2022)
    *Le 12 mai 2022, comme stipulé lors de notre dernier échange téléphonique, nous envoyons au Directeur du CME25, le devis annoté de la nouvelle entreprise mandatée par Domus + le devis de notre voisin du dessus accepté (du même artisan que nous , à qui nous avons dit que le devis n’était pas assez détaillée, sachant que pour rappel notre voisin est également aux ACM pour son assurance habitation et au Crédit Mutuel pour sa banque.
    Nous avons un échange téléphonique avec Monsieur Robert également dans la foulée, qui se propose de faire un geste commercial et de voir si une contre-expertise peut être prise en charge par les ACM. Il nous confirme aussi qu’il va envoyé le devis annoté pour avoir des retours de l’expert
    *Le 18 mai 2022, un mail est envoyé pour avoir des nouvelles du dossier et une réponse nous est faite le 19 mai nous rappelant que pour geste commercial de la contre-expertise, il n’y a rien d’acquis et que nous pourrions demander un geste commercial uniquement s’il s’avérait que l’expert mandaté par les ACM a rendu un rapport en décalage total avec la réalité. Donc une fois encore, rien de concret pour faire avancer ce dossier et des mots nébuleux ne permettant de pas de savoir dans quelles circonstances cette contre-expertise pourrait être prise en charge par les ACM .Que signifie en effet à leurs yeux « un rapport en décalage total avec la réalité »
    *Nous répondons le 20 mai 2022 en demandant urgemment un RDV téléphonique pour espérer voir aboutir la situation, sans réponse à ce jour du 24 mai 2022

    Cela fait maintenant plus de 9 mois que nous sommes en attente de régler la situation , pour un différentiel de 2300€ alors que nous avons 13 comptes et contrats assurances de toute sorte au sein du CME25 !. Nous sommes des gens honnêtes et demandons juste à avoir des travaux bien faits qui tiennent compte de la totalité des dégâts engendrés par le sinistre qui n’est pas de notre responsabilité. Nous ne parlons même pas des dommages collatéraux ( vivre dans un appartement sinistré depuis 9 mois, le temps passé et l’énergie dépensée pour essayer de faire avancer le dossier, la remise en question de notre bonne foi, etc.)
    Donc nous sommes victimes d’un dégâts des eaux, d’un expert peu scrupuleux et d’une assurance qui ne nous assure pas…Par ailleurs, nous attendons pour le début d’automne un enfant et aimerions donc que les travaux soient réalisés dans les plus brefs délais afin de nous éviter de l’énervement supplémentaire, du stress supplémentaire et une arrivée e de bébé dans un appartement sinistré qui ne serait absolument pas gérable.

Ajouter un avis sur Crédit Mutuel

Comparez les contrats d’assurance habitation

Obtenir mon comparatif + devis